Ostéopathie et enfant

paternity-633453_1280

Ostéopathie après la naissance en cas de 

grossesse gémellaire
péridurale
accouchement long, difficile et déclenché
césarienne
présentation siège ou face
prématurité
forceps ou ventouse
souffrance foetale ou réanimation du bébé

 

Ostéopathie chez le nourrisson

troubles du comportement : nervosité,
hyperactivité, atonie, sommeil agité,
difficultés d’apprentissage et retard de la
motricité

troubles de la digestion : difficultés de
succion, régurgitations, ballonnements,
coliques

troubles ORL : sinusites, rhinopharyngites
otites, problèmes des yeux

troubles statiques : torticolis, crâne déformé,
malposition des pieds

 

Ostéopathie chez l’enfant

Un traitement un ou deux fois par an en
prévention ou pour accompagner les étapes
de son développement.

Indiquée si troubles scolaires, problèmes des
membres et de la colonne vertébrale, port
d’un appareillage dentaire, chutes, chocs et
traumatismes de la vie.