Archives pour la catégorie Uncategorized

Introduction à l’ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine préventive à part entière qui s’intéresse notamment aux personnes dont l’état se situe entre la santé et la maladie, celles qui souffrent sans raison médicale apparente et qui présentent des troubles fonctionnels à l’origine des pathologies dites légères *.

Mais aussi aux personnes qui présentent des troubles contre lequel le médicament est impuissant ou intolérant ou tout simplement celles qui souhaitent se libérer de ces maux qui nuisent à leur bien-être et conserver un bon état de santé.

La première mission d’un ostéopathe est de soulager, sa deuxième mission est d’obtenir la guérison ce qui impose la prise en compte de tous les facteurs en cause, sa troisième mission est de maintenir l’état de santé obtenu.

Les soins sont des techniques manuelles douces qui agissent aussi bien sur des organes, des viscères ou des muscles. Si besoin, une mobilisation directe sur la structure osseuse termine le soin mais en aucun cas le précède.

Une douleur articulaire est l’expression d’un mauvaise position anatomique. Il convient de s’interroger sur les forces qui contraignent cette articulation et non de forcer sur celle-ci or l’expérience démontre que la quasi totalité des douleurs articulaires non traumatiques prennent leur origine dans la sphère abdominale.

Une douleur persistante doit être interprétée comme un signal d’alarme. Elle est le plus souvent la projection d’un déséquilibre fonctionnel de l’organisme. Et sa localisation renseigne l’ostéopathe sur la fonction de l’organisme en cause qui correspond à un organe, un viscère ou une glande.

Le facteur héréditaire crée une prédisposition à un déséquilibre fonctionnel qui se révèlera en fonction de l’hygiène de vie. Le stress et la fatigue sont des facteurs qui agissent sur la point de faiblesse de l’organisme. Le rôle de l’ostéopathe est de déceler le point de faiblesse avant qu’il ne devienne une maladie et c’est là que la douleur articulaire et musculaire prend toute sa dimension.

C’est pourquoi l’aspect pédagogique de la prise en charge est aussi important que les soins car l’ostéopathe doit pouvoir expliquer clairement l’existence de la corrélation entre les douleurs articulaires et musculaires et les troubles fonctionnels dont la source est quasiment toujours en rapport avec le foie et à la digestion.

Le premier principe de l’ostéopathie démontre l’interaction entre l’organe et le squelette.

Le deuxième principe est la loi de l’artère. Lorsque le flux artériel est ralenti, les échanges sont perturbés, les fonctions se dérèglent et font le lit de la maladie.

Le troisième principe est la capacité d’auto guérison. Conséquence directe de l’application des deux premiers principes.

L’ostéopathie s’appuie sur les principes de la mécanique des forces et des fluides à l’organisme qu’elle adapte aux connaissances scientifiques traditionnelles (80% des artères traversent les muscles qui assurent la stabilité de la structure osseuse).

Cet aspect quantitatif ne pouvant être dissocié de l’aspect qualitatif du sang circulant, l’ostéopathe complète le bénéfice de la thérapie manuelle par des recommandations alimentaires (macro-nutriments) et compense les faiblesses héréditaires et acquises par l’apport de micro-nutriments de façon à renforcer l’organisme face au stress et aux excès.

Les informations contenues dans ce document vous apportent un éclairage simple sur le fonctionnement de l’organisme et le processus d’installation des déséquilibres fonctionnels afin de vous convaincre d’adopter certaines règles d’hygiène de vie.

Vous êtes le principal artisan de votre santé et de votre bien-être.

source : http://lasanteestenmoi.com/

Boostez votre énergie au printemps

https://youtube.com/watch?v=Hi7i9HkCuWA%3Frel%3D0%2520%3Fautoplay%3D1frameborder%3D0

Comment reconnaître un bon acupuncteur ?

Voilà une question que se posent peut-être quelques patients, mais dont la réponse devrait être connue par tous.

Un acupuncteur est d’abord un thérapeute qui doit être un communiquant. Il doit savoir écouter et répondre aux questions du patient. Son devoir est de l’informer et de l’aider à comprendre ce qui lui arrive ou comment il peut améliorer son état.

Après l’interrogatoire d’usage en médecine chinoise, il devra compléter son examen par la palpation des « pouls chinois », et d’un certain nombre de « points diagnostics » sur le corps. Si l’observation globale peut se faire sans que le patient en ait conscience, il devra solliciter celui-ci pour l’examen de la langue.

La pause d’aiguilles ne doit pas provoquer de douleur, mais elle doit être suivi de manipulations consistant à attraper le Qi (énergie simplifiée dans la vision occidentale) et à lui donner un ordre consistant à Tonifier (augmenter la quantité de Qi vital) ou Disperser (diminuer la quantité de Qi pervers).

Ces différentes techniques vont générer une sensation chez le patient qui peut se manifester par des engourdissements, fourmillements, sensations d’anesthésie locale, parfois même une sensation électrique qui ne durent pas. Quelquefois les patients décrivent le parcours d’une sensation qui correspond au méridien sur lequel se trouve l’aiguille. Les points à l’extrémité des membres sont plus sensibles que sur le corps.

Cette sensibilité est variable d’un patient à un autre et dépend de son terrain et de son état. Lors d’une première visite le praticien doit vous informer de ces phénomènes, surtout si vous n’avez jamais pratiqué l’acupuncture.

Au cours de la séance, il peut ou doit revenir stimuler les aiguilles en fonction des techniques utilisées et du type de pathologie. En effet la durée de pause d’une aiguille varie en fonction de la Tonification ou de la Dispersion (voir l’article sur la durée de pause des aiguilles).

Un acupuncteur qui vous laisse les aiguilles 20 à 30 minutes sans les manipuler et sans rechercher les sensations à la puncture (en dehors de quelques cas bien précis) ou qui vous laisse seul dans une cabine, fait mal sont travail. Vous ne courez aucun risque vital, mais le résultat ne sera pas correct, voir nul.

Si vous êtes frileux, votre praticien devra utiliser des moxas. Ce sont des cônes ou des bâtons d’armoise visant à chauffer certains points pour faire remonter votre niveau de Yang.

Enfin, s’il ne vous pique jamais dans le dos, vous saurez qu’il n’est pas compétent car c’est un lieu où un grand nombre de points sont vitaux pour remonter le Qi des organes et traiter les fonctions sensorielles associées (vue, odorat, etc).

Pour finir, il fera régulièrement le point avec vous sur l’évolution de vos symptômes de façon objective, c’est-à-dire en vous demandant d’évaluer l’état initial et l’état actuel sur une échelle de 1 à 10. « Ça va mieux » ne veut rien dire si l’on ne calibre pas objectivement.

Le point Shen Shu du méridien de la vessie (23V)

Le 23ème point du méridien de la vessie, abrégé 23V, s’appelle Shen Shu (Shèn Shū; 肾俞). Il est le point Shu du dos des reins, il fait donc partie des points Shu du dos aussi appelés points de transport du dos (Bèi Shū Xué; 背輸穴).

 

Localisation du 23ème point du méridien de la vessie

La 23ème point du méridien de la vessie

 

 

Sur le dos, à 1,5 Cun en dehors de la deuxième épineuse lombaire. Dans la superficie, ce point est situé sur l’aponévrose lombaire et, dans la profondeur, entre les muscles longs dorsaux et les faisceaux ilio-costaux du carrée des lombes.

 

Point 23V

 

La zone de ce point est innervée dans la superficie par les branches cutanées des rameux postérieurs des premiers nerfs rachidiens lombaires et, dans la profondeur, par les branches latérales de ces nerfs. L’irrigation de celle-ci est assurée par les branches postérieures de l’artère et de la veine de la 2ème vertèbre lombaire.

 

Fonctions attribuées au point 23V

Les fonctions traditionnellement attribuées à ce point sont d’être le point Bei Shu des reins, de tonifier les reins et fortifier le yang, de nourrir le Yin des reins, d’être bénéfique au Jing, de renforcer la capacité des reins à contenir le Qi vers le bas, d’éliminer l’humidité, de renforcer les lombes et d’être bénéfique aux oreilles et aux yeux.

23V est le point Shu du dos des reins, là où leur Qi émane de l’intérieur vers la surface du corps. Il a une forte action de régulation et de tonification sur cet organe, ce qui en fait un des principaux points pour renforcer les reins, fortifier le Yang, nourrir le Yin et le Jing (Essence stockée dans les reins).

 

Indications thérapeutiques du 23ème point du méridien de la vessie

Les indications thérapeutiques de ce point, en combinaison avec d’autres points, concernent le traitement :

  • Des émissions séminales
  • Des spermathorrées
  • De l’impuissance
  • De l’énurésie
  • Des menstruations irrégulières
  • Des leucorrhées
  • Des douleurs du bas du dos
  • De la faiblesse des genoux
  • De la vision troublée
  • Des acouphènes
  • De la surdité
  • Des œdèmes
  • Des néphrites
  • De la néphroptose
  • Des coliques rénales
  • De l’asthme bronchique
  • De l’alopécie
  • Des douleurs du bas du dos
  • Des séquelles de la paralysie infantile

Les reins ne peuvent pas souffrir de plénitude, ils peuvent seulement souffrir de syndromes de vide. Un vide des reins peut avoir une origine congénitale, ou peut se développer au court de la vie d’une personne en raison d’une maladie chronique, d’une activité sexuelle excessive, du surmenage, de la vieillesse, d’un sentiment de peur prolongé, ou d’un déséquilibre des autres Zang Fu qui dure depuis assez longtemps et qui est éventuellement transmis aux reins.
Une déficience des reins est principalement subdivisée comme ceci :

  • Les reins n’arrivent pas à maîtriser/contenir le Qi vers le bas
  • Le vide du Qi des reins ou Qi des reins n’est pas solide
  • Le vide de Jing
  • Le vide du Yang des reins
  • Le vide du Yin des reins

23V est un point essentiel dans le traitement de tous ces syndromes.

 

Les reins contrôlent les deux orifices inférieurs (c’est à dire l’urètre et l’anus) et contrôlent l’ouverture et la fermeture de la vessie ainsi que sa fonction de transformation du Qi.
Un vide du Qi des reins peut altérer la capacité des reins à contenir solidement les liquides de la vessie destinés à être excrétés, entrainant des symptômes de perte comme : mictions fréquentes, incontinence, nycturie, énurésie …
Aussi, un vide du Qi des reins peut donner lieu à une perte du Jing se manifestant par : émission séminale, éjaculation nocturne avec rêve, urine contenant du sperme, éjaculation précoce. Ce type de perte peut être vue lors de vide du Qi seul (sans être accompagné de symptômes de froid ou de chaleur), ou lors de vide du Yang ou du Yin des reins.
Peu importe le syndrome, 23V est un important point pour contenir et solidifier le Qi des reins.

 

Les reins gouvernent l’eau, ils jouent un rôle important dans le mouvement et l’équilibre de l’eau dans tout le corps. Bien que la rate et le poumon jouent également un rôle important dans la circulation des liquides, leur Yang est finalement dépendant de celui des reins.
Cela est mis en lumière dans la phrase « les reins dominent le Yang du corps entier et gouvernent l’eau ». Lorsque le Yang des reins n’arrive pas à faire circuler les liquides, il peut apparaitre des œdèmes avec mictions difficiles.

 

Le Jing des reins est primordial pour la croissance, la maturation et pour nourrir l’utérus. Les Vaisseaux Chong Mai et Ren Mai sont nourris par les reins. Le point Shen Shu est indiqué pour une variété de trouble de l’utérus (règle irrégulière, leucorrhée …)

 

La relation intime entre le Yang des reins et Ming Men – 命门 (la Porte de la Vie) a été abordée dans de nombreux classiques. Comme nous avons vu dans l’article consacré à Ming Men, la Porte de la Vie était considérée comme le rein droit, puis a été située entre les deux reins.
Le Yang des reins correspond au Feu Ministre (Xiàng Huǒ; 相火), aussi appelé feu de Ming Men, et il est la source du réchauffement de tout le corps. Si le Yang des reins n’arrive pas à réchauffer le corps, cela peut amener des symptômes comme un froid chronique de l’utérus, de la région lombaire, des jambes et des os.
La diminution du Yang des reins et le déclin du feu Ministre peuvent amener des problèmes sexuels, dont l’impuissance.

Aussi, lorsque le Yang des reins est incapable de réchauffer la Terre (la rate et l’estomac), cela peut engendrer une diarrhée chronique due au froid ou à l’humidité, une diarrhée contenant des morceaux d’aliments non digérés, une sensation de froid et des distensions de l’estomac.

 

Le poumon est l’organe le plus haut du corps avec notamment pour fonction de faire descendre le Qi et de contrôler l’expiration, tandis que les reins sont les organes les plus bas avec, entre autres, la fonction de maîtriser et de maintenir le Qi vers le bas ainsi que de contrôler l’inhalation.
Si le Qi des reins est en vide et est incapable de maîtriser et de maintenir le Qi du poumon, cela peut entrainer de la dyspnée, de l’asthme, ou de la toux. Ce syndrome est caractérisé par sa nature chronique et il est habituellement vu avec d’autres signes appartenant au vide des reins.

 

Les points qui traitent les reins sont le plus souvent bénéfiques à la fois au Yin et au Yang des reins. Bien que les indications de 23V se concentrent sur le vide du Qi et du Yang des reins, il a aussi une action consistant à nourrir le Yin des reins.
Tout comme le Yang , le Yin des reins est la source du Yin de tout le corps. Un vide de Yin des reins peut empêcher le corps d’être correctement nourrit et entrainer un Feu vide causant fièvre, rougeur et chaleur au visage et/ou au corps, soif, bouffées de chaleur, transpiration nocturne abondante.

Les reins s’ouvrent aux oreilles, elles sont les orifices externes des reins. Aussi, les reins stockent le Jing et produisent la moelle qui veille à l’élaboration de la moelle épinière et du cerveau. Le point Shen Shu est donc indiqué non seulement pour les troubles touchant les oreilles comme les acouphènes et la surdité, mais aussi lors de vision floue, de cécité nocturne, ou de trouble visuel provoquant des vertiges, tous dus par un vide du Jing et/ou du Yin.

 

Puisque le Yin des reins est la source des liquides Yin de tout le corps et le Yang des reins est la source du Yang Qi de tout le corps, 23V a une action lors de maladie due à un vide chronique. Il est indiqué lors des 5 épuisements (Wǔ Lào; 五劳) et des 7 blessures (Qī Shāng; 七伤 ), et lors d’accumulation prolongée de froid entrainant un affaiblissement.

Les cinq épuisements mentionnés dans le Ling Shu sont :

  1. Une utilisation excessive des yeux blesse le sang
  2. Rester trop en position couché blesse le Qi
  3. Rester trop assis blesse les chairs
  4. Rester trop debout blesse les os
  5. La pratique excessive d’exercice blesse les tendons

Plus tard, le concept des 5 épuisements a aussi été utilisé pour faire référence à l’épuisement des cinq organes Zang.

Bien que les sept blessures font aussi référence aux manifestations d’un vide des reins chez l’homme, ici les facteurs causant les sept blessures sont :

  1. Une suralimentation blesse la rate
  2. Une colère excessive blesse le foie
  3. Lever de lourdes charges ou rester assis trop longtemps sur un sol humide blesse les reins
  4. Le froid pathogène blesse le poumon
  5. L’inquiétude et l’anxiété blessent le cœur
  6. Le vent, la pluie, le froid et la canicule blessent le corps
  7. Une peur excessive blesse les émotions

 

N’importe quel syndrome de vide des reins peut donner lieu à des douleurs lombaires et à une faiblesse ou une douleur aux genoux. Dans le cas d’un vide du Yin des reins, il peut y avoir des sensations de chaleur dans les os et lors de vide du Yang des reins, des sensations de froid dans les os.

Situé dans la région lombaire et ayant une action directe sur les reins, 23V est un point essentiel dans le traitement de n’importe quelle douleur lombaire qui à pour origine un vide des reins, ainsi que lors d’atrophie rénale et d’hémiplégie.

 

Techniques de massage tuina pour le point 23V

Les principales techniques de massage tuina appliquées au point Shen Shu (23V) sont :

  • Les pressions maintenues
  • Les pressions/vibrations
  • Les pressions lentes et relâcher vifs
  • Les presser/pousser
  • Les rotations (dans ou contre le sens des aiguilles d’une montre)
  • Les percussions exécutées à l’aide de l’extrémité des doigts
  • Les percussions exécutées à l’aide d’un poing souple
  • Les frotter exécutés avec le bout des doigts
  • Les frotter exécutés avec les articulations phalangiennes
  • Les frotter exécutés avec le talon de la main
  • Les vibrations à l’aide des extrémités des doigts, du talon de la main …

Source : http://dietetiquetuina.fr/

 

Troubles digestifs du temps des fêtes

En cette période de fin d’année les repas festifs riment souvent avec troubles digestifs. Certains aliments ont le don de nous «retourner le foie».

Voici le point 3 Foie ( Le Grand Carrefour) à la rescousse. Il est très efficace!
LOCALISATION : Sur le dessus du pied, dans une dépression à l’intersection des tendons du gros orteil et du 2ème orteil. (VOIR PHOTO)

Massez par pressions circulaires fermes avec le bout du doigt perpendiculaire sur ce point (ongles courts) de une à cinq minutes, au repos et au calme, quelques fois par jour, et selon le besoin. Massez-le matin et aussi le soir avant de se coucher. Respirez profondément et calmement. Si possible, mais pas obligatoire, massez des deux côtés en même temps. Ce point peut supporter une forte pression. Par contre, s’il est « sensible«  par exemple suite à une gueule de bois ou d’intoxication alimentaire, relâchez de la pression.

C’est une méthode naturelle, et ça marche!

ET RETROUVEZ RAPIDEMENT LE SOURIRE, LA VITALITÉ ET LA JOIE DE VIVRE ET DE FÊTER…TOUT EN ÉVITANT LE PLUS POSSIBLE LES EXCÈS POUR MIEUX EN JOUIR.

NOTE : POUR CEUX ET CELLES QUI VEULENT EN SAVOIR UN PEU PLUS SUR D’AUTRES APPLICATIONS EFFICACES DE CE POINT, LISEZ CE QUI SUIT :
Le point 3 Foie est souvent engorgé en cas de problèmes liés au foie : nourriture trop riche, ou en trop grande quantité, intoxication à l’alcool mais aussi en cas d’impatience, de colère. C’est un point super important de détoxication. Il aide donc le foie à faire son travail d’épuration et diminue les effets de l’intoxication : fatigue, mal de tête, gueule de bois, ballonnements, gonflement des yeux, etc. Il est aussi très utile, entre autres, pour calmer la tension nerveuse, traiter l’hypertension artérielle et les troubles menstruels.

Photo de Jude Chiasson.
Jude Chiasson

Méditation du sourire intérieur

7 étirements pour soulager complètement le bas de votre dos

Bas du dos

Le mal de dos est une des conséquences de nos modes de vie sédentaire. Les douleurs situées au niveau des lombaires sont un mal commun que nous pouvons éliminer en prenant le temps de faire les 7 étirements suivants (résultat prouvé par la pratique régulière de la rédaction). Si vous avez des problèmes particuliers de dos, demandez l’avis de votre ostéopathe ou de votre kinésithérapeute.

1. Soulèvement de jambe

Soulevement de jambe

Tenez la position une trentaine de secondes pour chaque jambe
Cette position est bénéfique aux jambes, aux muscles abdominaux, ainsi qu’à la zone abdominale.

2. Genou contre poitrine

genou contre poitrine

Tenez la position une vingtaine de secondes pour chaque jambe à deux reprises
Cette posture détend les lombaires et le bas du dos.

3. Étirement de la colonne vertébrale

Etirement de la colonne vertebrale

Tenez la position une vingtaine de secondes pour chaque côté
Ce mouvement est plus complexe. Pour commencer, allongez-vous sur le dos et pliez une des deux jambes. Posez votre genou tout en gardant les épaules collées sur le sol. Si les premières fois que vous exécutez l’exercice votre genou n’arrive pas à atteindre le sol, ne forcez pas et laissez faire le poids de votre cuisse.

4. Étirement du muscle piriforme

etirement piriforme

Tenez la position une trentaine de secondes pour chaque côté

schema piriforme

Pour que le mouvement soit juste, vous devez conserver le bas du dos collé au sol en permanence. Vous devez sentir un étirement au niveau du fessier.

5. Étirement des hanches

etirement des hanches

Tenez la position une trentaine de secondes pour chaque jambe à deux reprises
Prenez garde à ne pas plier le dos lors du mouvement.

6. Étirement des quadriceps en étant couché

quadriceps

Tenez la position une trentaine de secondes pour chaque jambe à deux reprises

7. Étirement du dos

dos 1

Tenez la position une trentaine de secondes

dos 2

Tenez la position une dizaine de secondes

Publié sur les sites SimpleOrganicLife (en anglais) : http://simpleorganiclife.org/7-stretches/ et mag.therapeutes.com

Quel doigt presser pour faire disparaître un mal de dos ?

Beaucoup de personnes savent depuis l’antiquité que les douleurs du corps (et notamment le mal de dos, si courant de nos jours…) proviennent de déséquilibres entre nos organes.
Ce problème d’harmonie entre les parties de notre corps peut être dû à une mauvaise alimentation, une mauvaise hygiène de vie ou encore à un mental trop faible.
Le Jin Shin Jyutsu est un art ancien dédié à la revitalisation et au retour à l’équilibre entre le corps et l’esprit. Cet art en provenance du Japon utilise certains points de pression sur les mains pour revitaliser l’harmonie du corps.

Quel doigt devons-nous presser et pour quel maux ?

mal-de-dos-pression

Pouce : Le stress et les soucis
Index : digestion, mal de dos
Majeure : la colère, frustration, indécision, fatigue
Annulaire : tristesse et blessure du coeur
Petit doigt : surmenage, coeur
Paume de la main : revitalise tout
Utilisez l’image pour tester par vous-même.

Faites pression sur un de vos doigts en fonction de votre symptôme !
En faisant pression sur votre pouce
Vous restaurez l’harmonie et l’équilibre dans l’estomac et la rate. Cela calmera rapidement votre nervosité et votre anxiété. Des massages récurrents soigneront vos coups de mou et les sensations de maladie chronique. L’effet soulagera aussi les problèmes de peau,de maux de tête et d’estomac.
En faisant pression sur votre index
Vous renforcez l’équilibre et l’harmonie de vos reins et de votre vessie. Vous sentirez une diminution rapide du tract, des crampes musculaires, du mal de dents ou du bon vieux mal de dos.
En faisant pression sur votre majeur
Vous apportez l’harmonie du Jin Shin Jyutsu dans votre foie et les nerfs. Cette action permettra d’apaiser vos sentiments de colère et d’incompréhension. Vous améliorerez votre santé face aux problèmes cardio­vasculaires, de maux de tête, de douleurs menstruelles, où d’acquittée visuelle.
En faisant pression sur votre annulaire
Vous rééquilibrez l’harmonie dans vos poumons et vos organes digestifs. Vous réduirez vos effets d’acouphène permanents, vos troubles de respiration et de la digestion.
En faisant pression sur votre petit doigt
Vous améliorez la force de votre coeur. Les tensions sentimentales, l’anxiété et de solitude s’apaiseront. Cela améliorera en parallèle vos maux de gorge et d’arthrite.
Il ne vous reste plus qu’à appliquer !

Si vous souhaitez aller plus loin avec un professionnel vous pouvez consulter notre sélection shiatsu

Source : http://higherperspectives.com/jin-shin-jyutsu/

Anatomie colonne vertébrale

La colonne vertébrale est une partie du squelette humain. Elle peut souffrir de diverses lésions pouvant entraîner un mal de dos. Tout savoir sur la structure de la colonne vertébrale en vidéo.
La colonne vertébrale est un empilement d’os qui forment le squelette axial; cette charpente assure un soutien résistant, mais souple pour le tronc ainsi qu’une protection de la délicatemoelle épinière s’y trouvant.La colonne vertébrale comprend 33 vertèbres empilées verticalement les unes sur les autres. Les vertèbres sont reliées par des facettes articulaires à l’arrière de la colonne. Ces articulations permettent un mouvement entre les os de la colonne. Les vertèbres sont stabilisées par des ligaments et, par-dessus tout, sont séparées par un disque intervertébral situé entre chaque vertèbre, fonctionnant comme un absorbeur de chocs.Les vertèbres peuvent être classées en cinq groupes. Ces groupes comprennent les 7 vertèbres cervicales, les 12 vertèbres thoraciques, les 5 vertèbres lombaires, les 5 vertèbres sacrées fusionnées et les 4 vertèbres coccygiennes fusionnées. La moelle épinière parcourt un canal situé à l’arrière des vertèbres, et s’étend depuis le tronc cérébral jusqu’à la région lombaire de la colonne. Les nerfs se ramifient à partir de la moelle épinière, envoyant des messages concernant le mouvement et les fonctions corporelles vers le reste de l’organisme.La forme anatomique de la colonne adulte contient également quatre courbes basiques. Les régions thoracique et sacrée sont concaves vers l’avant, alors que les régions cervicale et lombaire sont concaves vers l’arrière. Cette forme unique de la colonne lui permet de supporter le poids du corps humain.

Notretemps.com

Mieux connaître l’anatomie de votre colonne vertébrale en visionnant cette autre vidéo.

Chi Nei Tsang Massage du ventre

illustration d'une silhouette de ventre avec des mouvements en vert et bleu dessinés dessus

Oui ! En médecine traditionnelle chinoise le ventre est désigné comme notre deuxième cerveau qui est le siège de nos émotions ! Les taoïstes utilisaient cette méthode pour rester en forme. Chi Nei Tsang signifie «  travailler l’énergie des organes internes ». C’est une technique de massage très ancienne qui permet d’évacuer les énergies négatives qui provoquent des blocages et affaiblissent l’organisme. Le Chi Nei Tsang vise à rétablir le bien-être en détendant votre ventre.

Qui n’a jamais entendu dire : j’ai la boule au ventre, j’ai le ventre noué, je me fais de la bile, je ne l’ai pas digéré…. L’angoisse noue l’estomac, le trac donne des crampes et l’amour….des papillons dans le ventre ! Quelles soient positives ou négatives, toutes nos émotions partent de l’abdomen. Combien d’enfants partent à l’école avec le fameux ‘’ mal au ventre’’ ? Combien de professeurs des écoles ont massé le ventre de nos petits chérubins ? Ces tensions se situent, bien souvent, au niveau du côlon et de l’intestin grêle.

Nos 2 cerveaux sont reliés par le nerf vague qui leur permet de communiquer entre eux. Savez-vous que dans nos intestins se trouvent  plus de 100 millions de neurones ? Ces neurones sécrètent au moins 20 neurotransmetteurs identiques à ceux que l’on trouve dans le cerveau produisant 70 à 80% de cellules immunitaires de l’organisme.

Comment se passe une séance ?

Le client s’allonge sur la table, le praticien pose délicatement  ses mains sur son ventre et commence par des exercices de respiration et de détente pour qu’une relation de confiance s’établisse entre eux et permette au client de se détendre. Puis le praticien travaille sur l’abdomen, sur différentes zones par des touchers profonds et légers pour stimuler les organes internes (estomac, rate,  vésicule biliaire …) mais il s’arrête également autour du nombril par des touchers doux et souples. L’objectif étant de rééquilibrer les émotions en libérant les énergies négatives.

Si vous êtes sujet aux crampes abdominales, aux tensions dorsales, au stress, aux ballonnements, à la constipation, ce massage bien-être est pour vous !

Le Chi Nei Tsang et ses nombreux bienfaits :

  • il améliore la circulation sanguine et lymphatique
  • il stimule le système immunitaire
  • il diminue les tensions abdominales
  • il rééquilibre le système nerveux

 Après une séance de Chi Nei Tsang  vous ressentirez un bien-être évident. Essayer le Chi Nei Tsang, c’est l’adopter !